Sur les bords du lac de Garde, au nord de l’Italie, se trouve la cité médiévale de Sirmione, dont l’entrée passe par un bastion véronais du 13ème siècle. Ce château est l’un des plus complets et les mieux conservés d’Italie, ainsi qu’un des rares exemples de fortification en bord de lac. La construction du fort [...]

Sirmione – la forteresse Scaliger défend le Lac de Garde pour Vérone

Claude Monet décrivait ainsi les Aiguilles de Port-Coton à Belle-île-en-Mer, qu’il a peintes à maintes reprises : "C’est sinistre, diabolique, mais superbe et je ne crois pas retrouver pareille chose ailleurs". Il n’est pas le seul que les lieux aient inspiré : Matisse, Russell, Auburtin… Situées sur la côte sauvage de cette île, la plus [...]

Les Aiguilles de Port-Coton à Belle-Île en Mer : le trésor de Claude Monet

Le site d’art rupestre d’Alta (Helleristningene i Alta) fait partie d’un site archéologique situé non loin de la ville d’Alta, dans le conté du Finnmark, en Norvège septentrionale. Depuis que les premières peintures (ou plus exactement les pétroglyphes) y ont été découverts en 1972, plus de 5000 autres bas-reliefs ont été mis au jour sur [...]

Gravures rupestres d’Alta–des rennes de l’âge de pierre gravés le long des fjords

On connaît la Laponie pour ses rennes et ses forêts de pins s’étendant à perte de vue. C’est oublier que la nature s’y exprime avec force, notamment au travers de ses rivières. C’est en effet en Laponie Suédoise, dans les environs d’Arvidsjaur, que se trouvent les plus grandes cataractes naturelles d’Europe. Les chutes n’impressionnent pas [...]

Storforsen – les plus grandes cataractes naturelles d’Europe traversent la Laponie

En Finlande, Helsinki est l’une des rares villes au monde à posséder pas moins de trois cathédrales. La plus connue d’entre elles est dénommée Helsingin tuomiokirkko en finnois. C’est la cathédrale évangélique luthérienne d’Helsinki. Située en plein centre-ville, sur la place de Senaatintori, elle fut construite entre 1830 et 1852 dans un style néoclassique selon [...]

Cathédrale Luthérienne d’Helsinki – une icône allemande sur l’ancienne terre des tsars

Située à 2518 kilomètres du Cap Nord, le point le plus septentrional d’Europe, la péninsule de Lindesnes n’en est pas moins située en Norvège elle aussi. Si cette distance est si importante, c’est que la Norvège s’étend sur d’immenses étendues, du nord au sud, à l’ouest de la Scandinavie. Lindesnes en est son point le [...]

Phare de Lindesnes : le point le plus méridional de Norvège, où se rencontrent Mer du Nord et Mer Baltique

Le Norske Opera, l’opéra d’Oslo, est l’une des plus récentes et plus étonnantes constructions modernes de Norvège. Construit sur le port commercial et industriel du quartier de Bjørvika, dans la partie est du centre-ville de la capitale du pays, l’édifice abrite l’Opéra National de Norvège (opéra et ballet). Contrôlée par Statsbygg, l’agence gouvernementale qui gère [...]

Norske Opera – le renouveau de la banlieue d’Oslo en lignes obliques

La Valachie est la mère patrie des roumains, son nom dérivant de Vlach, ancien terme utilisé pour désigner l’ethnie roumaine. Cette région couvre le tiers sud du pays, coupé en deux par le cours de l’Olt. Souvent reléguée au second plan, voire négligée par les guides et les circuits touristiques, la Valachie ne saurait rivaliser [...]

Le Monastère d’Horezu, chef-d’œuvre de l’art Branconvan en Valachie

Vue depuis la France, la Roumanie semble être un pays pauvre d’Europe de l’Est, d’où nous arrivent nombre de migrants vivant dans le plus grand dénuement. Si le tableau peut être vrai dans certains villages, il serait réducteur de considérer que la Roumanie n’est peuplée que de Roms, et qu’elle n’a rien à offrir au [...]

Le château de Dracula au cœur des Carpates : la citadelle de Poenari

Situées sur la côte ouest de l’Irlande, les falaises de Moher s’élèvent jusqu’à 214 mètres au-dessus de l’océan Atlantique, sur une longueur de 8 kilomètres. Point de passage obligé pour tout touriste à la découverte de l’île des farfadets, l’endroit respire la tranquillité et la puissance de la nature, à quelques encablures au sud-ouest des [...]

Falaises de Moher – quand l’Irlande plonge de 214 mètres dans l’Atlantique

L’Ecosse est connue pour ses châteaux. Beaucoup sont hantés selon les légendes qui font des Highlands écossais une région du globe empreinte de mystères qui inspire, aujourd’hui encore, les cinéastes du monde entier (la sortie de "Brave", le film des studios Pixar de 2012, est là pour le prouver). Pourtant, certains châteaux écossais ne sont [...]

Château de Balmoral – la résidence écossaise de la Reine Victoria et du Prince Albert

Qui n’a jamais entendu parler du célèbre Panthéon? Devenu véritable nom commun, ce bâtiment de la Rome antique a été copié dans son concept dans plusieurs villes, dont Paris. Mais C’est bien l’édifice religieux antique situé sur le Champ de Mars, bâti sur l’ordre d’Agrippa au 1er siècle av. J.-C., endommagé par plusieurs incendies, et [...]

Panthéon de Rome – le plus grand dôme de l’Antiquité, tombeau des grands Hommes

Le Halászbástya, ou Bastion des Pêcheurs, est une terrasse de style néo-gothique et néo-romane située à Budapest, sur la rive Buda du Danube. Elle surplombe la capitale hongroise depuis la colline du château de Budapest, tout près de l’église Matthias. Le Bastien des Pêcheurs fut dessiné et construit entre 1895 et 1902 selon les plans [...]

Bastion des Pêcheurs – un rempart “moderne” sur les hauteurs de Budapest

En raison de son statut de monument universel, la statue de la Liberté a été copiée et reproduite à différentes échelles et en divers endroits du globe. Ces reproductions vont des simples miniatures souvenirs vendues dans la boutique du musée de la structure, aux reproductions à grande échelle qui siègent à l’entrée de certaines villes, [...]

Statue de la Liberté de l’île des cygnes à Paris – une maquette signée Bartholdi

Une ville construite sur des collines ne manque généralement pas d’attrait. Si elle est située sur une péninsule, un port lové en son cœur, s’y ajoute la beauté. Capitale de la Norvège occidentale, Bergen occupe 7 collines, à l’instar de Rome. Elle s’est développée vers l’intérieur des terres et le Puddefjorden à partir de son [...]

Bryggen – les demeures en bois colorées de la Ligue Hanséatique à Bergen

On l’appelle Beg ar Raz dans le Finistère, cet endroit où la terre se finit. A la pointe ouest de la Bretagne se trouve ce cap rocheux en forme de proue s’avançant dans la mer d’Iroise, plongeant dans les eaux agitées de ce bout d’Océan Atlantique du haut de ses 72 mètres. La Pointe du [...]

La Pointe du Raz – une proue de granite à l’extrême ouest de la France

Il s’agit du plus vieux monument de Paris dans son site d’origine. A la manière du Colysée de Rome ou des Arènes de Nîmes, les Arènes de Lutèce remontent à l’époque gallo-romaine, au 1er siècle après J.-C. Avec les Thermes de Cluny, elles sont le seul vestige du passage des romains à Lutèce (aujourd’hui Paris). [...]

Arènes de Lutèce : un amphithéâtre gallo-romain au cœur de la capitale

A quelques semaines du nouvel an chinois,  nous avons décidé non pas de vous emmener en Chine, mais à quelques kilomètres de Paris : à Alfortville très exactement. Au confluent entre la Seine et la Marne se trouve en effet le complexe touristique chinois le plus important jamais construit en France. Aujourd’hui partiellement abandonné, ce [...]

Chinagora – un complexe touristique sous forme de Cité Interdite fantôme à deux pas de Paris

Noël est la saison des cadeaux, mais avant qu’un géant américain du soda n’invente le gros bonhomme à la barbe blanche vivant dans le grand froid que nous connaissons tous sous le nom de Père Noël, cette saison était principalement l’occasion de se replonger dans l’histoire. Une histoire chaude, puisqu’elle se déroule en Palestine : [...]

De la Bavière à la Provence : des santons à la basilique de Fourvière pour sa crèche de Noël géante

Le mois de décembre est enfin là, et après un épisode neigeux plutôt catastrophique en Île-de-France, il est temps de penser à Noël. Les enfants s’y sont mis depuis presque deux semaines avec leur calendrier de l’Avent, mais quid des parents? Outre les vitrines de Noël des Grands Boulevards parisiens, ces derniers trouveront certainement leur [...]

Marché Médiéval de Noël à Provins – Rois Mages et troubadours animent banquet et bal d’époque
You're browsing: TravelPics.fr » Feux d'artifices,Londres,Nouvel An,Pays,Special Event » Le London Eye s’embrase pour la Nouvelle Annnée 2009

Le London Eye s’embrase pour la Nouvelle Annnée 2009

Posté le Lundi 05 janvier 2009dans Feux d'artifices, Londres, Nouvel An, Pays, Special Eventpar Alexandre RosaImprimerText Resizer Text Resizer

Il n’y a pas que Reykjavik qui sache faire de grands feux d’artifice pour le passage à la nouvelle année. Si la Ville de Paris n’a malheureusement pas brillé pour ses spectacles pyrotechniques depuis la transition vers le nouveau millénaire du 31 Décembre 1999, il n’en est pas de même de l’autre côté de la Manche, où des sommes colossales sont investies chaque année pour divertir les londoniens.

Depuis cinq ans, le London Eye est en effet la toile de fond et l’élément principal du show pyrotechnique de minuit sur la Tamise. La grande roue sponsorisée par British Airways et mise en place pour célébrer l’an 2000 est devenue en quelques années l’un des éléments les plus emblématiques de la capitale anglaise. Avec Big Ben juste en face, il faut dire qu’on ne peut pas la manquer!

La grosse différence entre un spectacle comme celui-ci et celui de Reykjavik, c’est qu’ici tout est concentré en un seul et même endroit : le point de tir, alors qu’en Islande il suffit de se placer n’importe où pour voir un bout des feux d’artifices. Il est donc crucial pour tout show pyrotechnique professionel de bien choisir son théâtre, non seulement pour qu’il ait un intérêt, mais également pour assurer une bonne visibilité au plus grand nombre.

Le choix du London Eye s’imposait donc, ce dernier étant visible d’un peu partout en ville. Auparavant, le feu du nouvel an était tiré sur la célèbre place de Trafalgar Square, non loin de là. Connue pour sa Colonne de Nelson et la fameuse National Gallery de Londres, Trafalgar Square était un bon choix pour son positionnement en plein centre de Londres. C’est le théâtre de nombreux évènements tout au long de l’année, comme les festivités de la St Patrick, mais cela reste une place, qui a donc une capacité d’accueil limitée.

Le London Eye a donc le mérite d’être parfaitement vu sans obstacle depuis tout l’Embankment, les quais de la Tamise qui lui font face, près du Palais de Westminster auquel Big Ben est rattaché. Le problème, c’est que cette grande avenue a un nombre d’accès limités, et que seulement deux ponts permettent de franchir le fleuve sans aller trop loin. La municipalité est donc obligée de canaliser les flux de spectateurs de manière radicale en fermant presque la moitié de la ville à la circulation, et en ne laissant les piétons traverser les ponts que dans un sens, entre certaines heures seulement.

Les plus courageux, dont j’ai fait partie en 2008 pour vous rapporter ces quelques clichés, oseront patienter un minimum de 4 heures dans le froid, debouts ou assis à même le sol, en tout cas bien entourés, pour tenter d’apercevoir le spectacle. Le résultat est à la hauteur de nos espérances puisque les effets pyrotechniques sont effectivement grandioses et réussis. On s’étonnera tout juste que le show ne soit pas mis en musique, alors que la cadre s’y prêtrait totalement en installant quelques baffles sur des barges flottantes le long de l’Embankment. Cette absence de musique est en fait un choix, les anglais préférant semble t-il profiter du son des explosions en arrière-plan.

On regrettera tout de même que, en 2008 (voir photos) comme en 2009 (voir vidéo ci-dessus), le vent n’ait pas été de la partie. En poussant, trop lentement, la fumée des explosif en direction du public, il forme un véritable écran opaque entre les spectateurs et l’action. Ce qui semble être une constante ces dernières années est vraiment dommage, notamment lors du final où de nombreuses bombes explosent en même temps. Malheureusement, seules les plus proches du public peuvent être aperçues de face. Les personnes placées de biais ont alors réalisé leur chance.

La fête aura en tout cas battu son plein cette année encore sur l’Embankment, car quitte à passer la soirée à attendre, les anglais ne s’en laissent pas pour autant abattre, apportant leur alcool directement sur place avec eux. Une manière de faire en sorte que la fête ne s’arrête jamais, mais qui ne fait pas les affaires des éboueurs, mobilisés en grand nombre avec la police pour remettre la chaussée en état d’usage pour les premiers véhicules du lendemain matin. C’est qu’une foule, ça salit. Et une foule faisant la fête, ça salit encore plus. Je vous laisse juger sur les clichés…


Photos par Alexandre ROSA – 2008
Vidéo par BBC One – 2009

One Comment

Trackbacks / Pingbacks

Laisser un commentaire

Back to Top