Sur les bords du lac de Garde, au nord de l’Italie, se trouve la cité médiévale de Sirmione, dont l’entrée passe par un bastion véronais du 13ème siècle. Ce château est l’un des plus complets et les mieux conservés d’Italie, ainsi qu’un des rares exemples de fortification en bord de lac. La construction du fort [...]

Sirmione – la forteresse Scaliger défend le Lac de Garde pour Vérone

Claude Monet décrivait ainsi les Aiguilles de Port-Coton à Belle-île-en-Mer, qu’il a peintes à maintes reprises : "C’est sinistre, diabolique, mais superbe et je ne crois pas retrouver pareille chose ailleurs". Il n’est pas le seul que les lieux aient inspiré : Matisse, Russell, Auburtin… Situées sur la côte sauvage de cette île, la plus [...]

Les Aiguilles de Port-Coton à Belle-Île en Mer : le trésor de Claude Monet

Le site d’art rupestre d’Alta (Helleristningene i Alta) fait partie d’un site archéologique situé non loin de la ville d’Alta, dans le conté du Finnmark, en Norvège septentrionale. Depuis que les premières peintures (ou plus exactement les pétroglyphes) y ont été découverts en 1972, plus de 5000 autres bas-reliefs ont été mis au jour sur [...]

Gravures rupestres d’Alta–des rennes de l’âge de pierre gravés le long des fjords

On connaît la Laponie pour ses rennes et ses forêts de pins s’étendant à perte de vue. C’est oublier que la nature s’y exprime avec force, notamment au travers de ses rivières. C’est en effet en Laponie Suédoise, dans les environs d’Arvidsjaur, que se trouvent les plus grandes cataractes naturelles d’Europe. Les chutes n’impressionnent pas [...]

Storforsen – les plus grandes cataractes naturelles d’Europe traversent la Laponie

En Finlande, Helsinki est l’une des rares villes au monde à posséder pas moins de trois cathédrales. La plus connue d’entre elles est dénommée Helsingin tuomiokirkko en finnois. C’est la cathédrale évangélique luthérienne d’Helsinki. Située en plein centre-ville, sur la place de Senaatintori, elle fut construite entre 1830 et 1852 dans un style néoclassique selon [...]

Cathédrale Luthérienne d’Helsinki – une icône allemande sur l’ancienne terre des tsars

Située à 2518 kilomètres du Cap Nord, le point le plus septentrional d’Europe, la péninsule de Lindesnes n’en est pas moins située en Norvège elle aussi. Si cette distance est si importante, c’est que la Norvège s’étend sur d’immenses étendues, du nord au sud, à l’ouest de la Scandinavie. Lindesnes en est son point le [...]

Phare de Lindesnes : le point le plus méridional de Norvège, où se rencontrent Mer du Nord et Mer Baltique

Le Norske Opera, l’opéra d’Oslo, est l’une des plus récentes et plus étonnantes constructions modernes de Norvège. Construit sur le port commercial et industriel du quartier de Bjørvika, dans la partie est du centre-ville de la capitale du pays, l’édifice abrite l’Opéra National de Norvège (opéra et ballet). Contrôlée par Statsbygg, l’agence gouvernementale qui gère [...]

Norske Opera – le renouveau de la banlieue d’Oslo en lignes obliques

La Valachie est la mère patrie des roumains, son nom dérivant de Vlach, ancien terme utilisé pour désigner l’ethnie roumaine. Cette région couvre le tiers sud du pays, coupé en deux par le cours de l’Olt. Souvent reléguée au second plan, voire négligée par les guides et les circuits touristiques, la Valachie ne saurait rivaliser [...]

Le Monastère d’Horezu, chef-d’œuvre de l’art Branconvan en Valachie

Vue depuis la France, la Roumanie semble être un pays pauvre d’Europe de l’Est, d’où nous arrivent nombre de migrants vivant dans le plus grand dénuement. Si le tableau peut être vrai dans certains villages, il serait réducteur de considérer que la Roumanie n’est peuplée que de Roms, et qu’elle n’a rien à offrir au [...]

Le château de Dracula au cœur des Carpates : la citadelle de Poenari

Situées sur la côte ouest de l’Irlande, les falaises de Moher s’élèvent jusqu’à 214 mètres au-dessus de l’océan Atlantique, sur une longueur de 8 kilomètres. Point de passage obligé pour tout touriste à la découverte de l’île des farfadets, l’endroit respire la tranquillité et la puissance de la nature, à quelques encablures au sud-ouest des [...]

Falaises de Moher – quand l’Irlande plonge de 214 mètres dans l’Atlantique

L’Ecosse est connue pour ses châteaux. Beaucoup sont hantés selon les légendes qui font des Highlands écossais une région du globe empreinte de mystères qui inspire, aujourd’hui encore, les cinéastes du monde entier (la sortie de "Brave", le film des studios Pixar de 2012, est là pour le prouver). Pourtant, certains châteaux écossais ne sont [...]

Château de Balmoral – la résidence écossaise de la Reine Victoria et du Prince Albert

Qui n’a jamais entendu parler du célèbre Panthéon? Devenu véritable nom commun, ce bâtiment de la Rome antique a été copié dans son concept dans plusieurs villes, dont Paris. Mais C’est bien l’édifice religieux antique situé sur le Champ de Mars, bâti sur l’ordre d’Agrippa au 1er siècle av. J.-C., endommagé par plusieurs incendies, et [...]

Panthéon de Rome – le plus grand dôme de l’Antiquité, tombeau des grands Hommes

Le Halászbástya, ou Bastion des Pêcheurs, est une terrasse de style néo-gothique et néo-romane située à Budapest, sur la rive Buda du Danube. Elle surplombe la capitale hongroise depuis la colline du château de Budapest, tout près de l’église Matthias. Le Bastien des Pêcheurs fut dessiné et construit entre 1895 et 1902 selon les plans [...]

Bastion des Pêcheurs – un rempart “moderne” sur les hauteurs de Budapest

En raison de son statut de monument universel, la statue de la Liberté a été copiée et reproduite à différentes échelles et en divers endroits du globe. Ces reproductions vont des simples miniatures souvenirs vendues dans la boutique du musée de la structure, aux reproductions à grande échelle qui siègent à l’entrée de certaines villes, [...]

Statue de la Liberté de l’île des cygnes à Paris – une maquette signée Bartholdi

Une ville construite sur des collines ne manque généralement pas d’attrait. Si elle est située sur une péninsule, un port lové en son cœur, s’y ajoute la beauté. Capitale de la Norvège occidentale, Bergen occupe 7 collines, à l’instar de Rome. Elle s’est développée vers l’intérieur des terres et le Puddefjorden à partir de son [...]

Bryggen – les demeures en bois colorées de la Ligue Hanséatique à Bergen

On l’appelle Beg ar Raz dans le Finistère, cet endroit où la terre se finit. A la pointe ouest de la Bretagne se trouve ce cap rocheux en forme de proue s’avançant dans la mer d’Iroise, plongeant dans les eaux agitées de ce bout d’Océan Atlantique du haut de ses 72 mètres. La Pointe du [...]

La Pointe du Raz – une proue de granite à l’extrême ouest de la France

Il s’agit du plus vieux monument de Paris dans son site d’origine. A la manière du Colysée de Rome ou des Arènes de Nîmes, les Arènes de Lutèce remontent à l’époque gallo-romaine, au 1er siècle après J.-C. Avec les Thermes de Cluny, elles sont le seul vestige du passage des romains à Lutèce (aujourd’hui Paris). [...]

Arènes de Lutèce : un amphithéâtre gallo-romain au cœur de la capitale

A quelques semaines du nouvel an chinois,  nous avons décidé non pas de vous emmener en Chine, mais à quelques kilomètres de Paris : à Alfortville très exactement. Au confluent entre la Seine et la Marne se trouve en effet le complexe touristique chinois le plus important jamais construit en France. Aujourd’hui partiellement abandonné, ce [...]

Chinagora – un complexe touristique sous forme de Cité Interdite fantôme à deux pas de Paris

Noël est la saison des cadeaux, mais avant qu’un géant américain du soda n’invente le gros bonhomme à la barbe blanche vivant dans le grand froid que nous connaissons tous sous le nom de Père Noël, cette saison était principalement l’occasion de se replonger dans l’histoire. Une histoire chaude, puisqu’elle se déroule en Palestine : [...]

De la Bavière à la Provence : des santons à la basilique de Fourvière pour sa crèche de Noël géante

Le mois de décembre est enfin là, et après un épisode neigeux plutôt catastrophique en Île-de-France, il est temps de penser à Noël. Les enfants s’y sont mis depuis presque deux semaines avec leur calendrier de l’Avent, mais quid des parents? Outre les vitrines de Noël des Grands Boulevards parisiens, ces derniers trouveront certainement leur [...]

Marché Médiéval de Noël à Provins – Rois Mages et troubadours animent banquet et bal d’époque
You're browsing: TravelPics.fr » Concert,Special Event,Sport » Le skateboard prend pied au Grand Palais avec le Quicksilver Tony Hawk Show

Le skateboard prend pied au Grand Palais avec le Quicksilver Tony Hawk Show

Posté le Mardi 01 décembre 2009dans Concert, Special Event, Sportpar Alexandre RosaImprimerText Resizer Text Resizer

Il y a des jours comme cela où tout va mal. On part en reportage, confiants, notre matériel sur le dos, pour n’avoir au final qu’une grande déconvenue. Le Tony Hawk Show, qui s’est déroulé cette année les 20 et 21 Novembre 2009 au Grand Palais à Paris, aurait dû être énorme. Histoire d’un reportage raté, dans les coulisses de TravelPics.fr


L’affiche était pourtant prometteuse. Après le musée d’art contemporain éphémère que proposait la FIAC au Grand Palais, ce dernier allait pour une fois accueillir un évènement moderne, jeune et à la mode : le skateboard. Avec comme figure de proue l’américain Tony Hawk, véritable légende dans son sport et notamment connu des amateurs de jeux vidéos pour avoir prêté son nom à la série de jeux d’Electronic Arts, le Tony Hawk Show devait accueillir la plus grande rampe de skateboard d’Europe dans un monument historique exceptionnel. Sur le papier, c’est très bien. Sauf que nous n’avons rien vu de tout cela.

Venus le mauvais jour au mauvais moment, tout ce à quoi nous aurons eu droit se limite à quelques plans de l’aire de street installée dans un coin du Grand Palais. D’une superficie de 1200 m² et équipée de pas moins de 10 modules permettant toutes sortes de figures, elle était ouverte à tous, skaters de passage ou professionnels, pendant deux jours.

Une occasion rare pour les passionnés de tester leurs talents dans une enceinte aussi prestigieuse et devant un parterre des plus grandes stars de la discipline. Notez que les modules de cette aire de street étaient inspirés de spots réels tels que les blocs de Bercy et les lignes de bancs de Universitad à Barcelone.


Pour ceux, adultes comme enfants, qui souhaitaient s’initier au skate, Quiksilver avait dépêché sur place sa team skate pour encadrer des leçons et prodiguer quelques conseils de perfectionnement. Au vu des prouesses réalisées sous l’objectif de nos caméras (une majorité de gamelles mémorables), les courageux amateurs qui se sont lancés cette année en avaient bien besoin. Nous n’aurons pas eu la chance, durant ces deux journées de free session, de voir les skaters pros du team Quiksilver qui étaient censés se livrer à des démos sur l’air de street (avec Dominik Dietrich, Manuel Margreiter, Ignacio Morata, Ross McGouran, Adrien Bullard etc…) et sur la grande rampe (avec Sascha Muller, Pete King et Sam Bosworth).

Cette dernière, fermée au public, était pourtant l’occasion pour les pros de faire de belles figures. Et ils ne s’en sont pas privés lors de l’énorme soirée organisée le 21 Novembre en présence de 5500 spectateurs. Tony Hawk était en effet présent avec quelques uns des meilleurs ramp-riders du monde (Andy McDonald, Jean Postec, Kevin Staab, Jesse Fritsch, Sergie Ventura et Sandro Dias) pour tester ce monstre, la plus grande rampe en Europe, aux dimensions du Grand Palais.


Pour accompagner cette rencontre inédite entre des monuments du sport et de l’architecture, un concert live était donné ce même soir avec la participation du célèbre Dj français Bob Sinclar. De nombreuses personnalités du monde des action sports avaient répondu présent, comme Kelly Slater (qui a également prêté son nom et son image à un jeu vidéo, décidément!), Tom Carroll, Mark Richards, Robby Naish, Robert Tériitéhau, Christian Hosoi, Jérémy Florès, Dane Reynolds, Candide Thovex, Travis Rice… sans oublier les ambassadrices de la marque Roxy, Lisa andersen et Kassia Meador.

C’est tout ceci que nous étions censés vous montrer, mais ne pouvions pas rester jusqu’au début de la soirée. Il a donc du fallu nous rabattre sur ce que nous avions à nous mettre sous la dent durant l’après-midi, c’est à dire pas grand chose. Car le Tony Hawk Show, ce n’est certes pas que du skate, mais également tout ce qui entoure la culture de ce sport. On a déjà parlé des concerts qui ont été donnés tout au long des deux journées en parallèle des sessions de street, avec les  groupes participants qui prenaient place sur une estrade placée en hauteur juste au dessus de l’aire. Mais malgré leurs efforts, l’ambiance n’était pas au rendez-vous tant la concentration des skaters était intense.

Plusieurs stands de sponsors tentaient en parallèle d’appâter le chaland. L’accès étant libre, l’affluence potentielle était énorme. On pouvait ainsi, ce weekend là, tester la nouvelle technologie de télévision 3D (avec lunettes) de chez Orange, plusieurs jeux vidéos ou encore les derniers téléphones portables Sony Ericsson, présentés dans le ventre d’un ancien wagon de train Corail.

Plus loin s’étendait l’exposition temporaire 80’s-90’s, soit la reconstitution de l’appartement d’un jeune teenager des dernières décennies du 20ème siècle. Autant le dire tout de suite : la nostalgie était au rendez-vous. Car si je n’étais pas très skate et streetwear en ce qui me concerne, la bonne vieille technologie de l’époque et les affiches de films tels que Star Wars, Ghostbusters ou Jurassic Park faisait plaisir à (re)voir! De la NES première du nom à ce bon vieux minitel en passant par le Polaroïd première génération, les ordinateurs tournant sous DOS et les télévisions cathodiques qui sifflaient en crépitant quand on les allumait : tout y était, et plus encore. Une replongée dans un passé nostalgique qui nous a donné l’envie de faire passer l’endroit pour la rédaction de TravelPics. A voir dans le reportage vidéo tout en haut, mais en version sous-titrée uniquement, notre nouveau micro ayant fait des siennes lors du tournage de cette séquence. Quand je vous le disais que certains jours tout allait mal…


Puisqu’on parle culture, notez que la découverte artistique proposée par le Tony Hawk Show ne s’arrêtait pas à la musique puisqu’André, un artiste en graffitis était présent au Grand Palais pendant tout le weekend. Né à Uppsala en Suède en 1971, Il partage désormais son temps entre Paris et New York. Il a commencé sa carrière en peignant les murs de Paris en 1985, devenant rapidement l’artiste-graffiti le plus actif de la capitale.

A la fin des années 80, il était le premier artiste à créer un personnage, Mr A, au lieu du nom tagué habituel. Mr A est rapidement devenu un symbole parisien culte dans le monde de la création. Ainsi, le personnage a très vite voyagé, des murs de la ville aux grands magazines de mode, et il a collaboré à plusieurs reprises dans le monde de la mode. André a peint Mr A plus de 100.000 fois dans le monde entier, faisant de ce dernier une icône internationale. Au Tony Hawk Show, les amateurs ont eu l’occasion de l’admirer en plein travail puisqu’il s’est employé à transformer la grande rampe en véritable objet d’art.

Il faudra attendre l’année prochaine pour en voir plus. On vous promet d’être mieux organisés cette fois là!


NDLR : cet article n’a pas été tapé sur un minitel. Aucun câble n’a été blessé ou maltraité durant le tournage. Le caméraman, souffrant de multiples fractures après avoir traversé la rue sans regarder, s’est bien remis de ses blessures. Merci pour lui.

Article et photos par Alexandre Rosa
Vidéo par Stéphane Hacquin

Laisser un commentaire

Back to Top